Il revient ! Il revient !
Plein de vie, de sève
Nous sourit le matin
Quand le jour se lève.

Et quelques fleurs aussi
Nous disent : Courage !
Car l’hiver est fini
Nous tournons la page.

Elles offrent les senteurs
De la belle saison
Aux multiples couleurs
Créant tant d’émotions !

Bienvenue, le printemps
Reviens dans nos jardins !
La douceur qu’on ressent
Caresse du matin.

Il vient et il revient !
L’appel de Jésus-Christ
Mais n’attends pas demain
Il est là aujourd’hui !

Il vient et il revient !
Avec tout son amour
Et il te tend la main
Dis-lui oui en ce jour !

Car ce serait ton tort
De ne pas l’écouter
Reviendra-t-il encore
Te chercher, te sauver ?

Lecture : Jean 9 v 25 :

Je sais une chose, c’est que j’étais aveugle et que maintenant je vois.

Ce texte, présente un homme qui vient de passer d’un monde bien sombre à cause de sa cécité, vers un monde de lumière en recouvrant la vue. La conversion d’une personne, c’est comme un changement de saison ; elle passe de l’hiver au printemps. C’est en lisant tous ces témoignages dans les évangiles que j’ai voulu écrire ce poème en faisant ce parallèle avec ce printemps qui vient vers nous par ces signes qu’il nous laisse, la lumière qui s’allonge chaque jour, les fleurs qui prennent leur place. Quelles différences avec ces dernières semaines alors que la neige recouvrait le sol, et que le froid nous pinçait le visage !
Quand on rencontre Jésus-Christ, et que nous le laissons agir dans notre vie, ce miracle de la vie s’installe en nous.
Le livre des Actes nous parle d’un homme boiteux de naissance qu’on portait chaque jour à la porte du temple pour qu’il demande l’aumône. Mais quand cet homme sera au contact de l’Évangile, par Pierre et Jean, sa vie sera transformée, comme nous le dit ce verset : « Et le prenant par la main droite, il le fit lever. Au même instant, ses pieds et ses chevilles devinrent fermes ; d’un saut il fut debout, et il se mit à marcher. Il entra avec eux dans le temple, marchant, sautant, et louant Dieu ». (Actes 3/7-8). Quel changement de vie ! La joie a remplacé la tristesse, et maintenant cet homme revit ! C’est pour lui la belle saison !
J’ai vécu un jour cette transformation, quand j’ai accepté Jésus-Christ dans ma vie. Ce fut comme une nouvelle saison, qui se poursuit toujours depuis quarante huit ans !

0 commentaire

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message