Rien ! Ou presque rien !

Il t’a donné ses quelques pains
Accompagnés des deux poissons
Pour tes apôtres « trois fois rien ! »
Ce que proposait ce garçon.

Mais toi seigneur tu les as pris
Connaissant les bénéficiaires
Car la vraie foi, elle a du prix
C’est la meilleure des partenaires.

Entre les mains de mon Sauveur
J’ai déposé mes « presque rien »
Je sais d’avance qu’il est l’auteur
De l’abondance pour les siens.

Car nous savons qu’avec rien
Il a créé tout l’univers
Et la puissance de sa main
Toujours à l’œuvre par la prière.

Par lui la multiplication
Il me suffit de croire en lui
Dans ma vie la bénédiction
La signature de Jésus-Christ.

Lecture : Jean 6 v 9 :

Il y a ici un jeune garçon qui a cinq pains d’orge et deux poissons ; mais qu’est-ce que cela pour tant de gens ?

3 commentaires

  • Omaw

    13 mars 2018

    Je trouve ça très beau. bon courage.☺

  • papy biyaka

    24 mars 2018

    salut !
    Que le Seigneur vous bénisse énormément pour les poèmes...

  • Yves Prigent

    24 mars 2018

    Merci pour vos encouragements.

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message