S’il n’était pas venu !

S’il n’était pas venu !
Que ferions-nous de nos fardeaux,
Lorsque chargés, n’en pouvant plus,
Environnés de mille maux ?

S’il n’était pas venu !
Étant tout seul sur le chemin
Découragé et abattu,
Et redoutant le lendemain.

S’il n’était pas venu !
Qui alors ! Pour nous défendre ?
L’ennemi nous aurait vaincus
Capituler, et se rendre !

S’il n’était pas venu !
Au nom de qui pour nos prières ?
Nous serions tous si dépourvus,
Pour déposer notre misère.

S’il n’était pas venu !
Face à la vie et son déclin
Et puis la mort cette inconnue !
Moment terrible de la fin.

Mais il est bien venu !
Gloire à Dieu ! La Bonne Nouvelle !
Nous apportant son grand salut
C’est le message de Noël.

Lecture : Évangile de Jean chapitre 10 verset 10 :

Moi je suis venu afin que les brebis aient la vie, et qu’elles l’aient en abondance.

0 commentaire

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message