C’est au puits de Jacob,
Que tu l’as rencontré ;
Il marchait depuis l’aube,
Étant très fatigué.

Te demanda à boire,
Toi qui puisais de l’eau ;
Surtout voulait te voir,
Pour porter ton fardeau.

La source est trop profonde,
Pour se désaltérer !
Mais Jésus qui la sonde,
Lui parle de vérité.

S’abreuver à ce puits,
Ne donne pas la vie !
Le torrent qui jaillit,
C’est Jésus, rien que lui !

Car Dieu recherche un cœur,
Prêt à le recevoir ;
Pour une vie meilleure,
Sans jamais décevoir.

Ne pas aller plus loin,
Pour faire cette expérience ;
Ni attendre demain,
Pour vivre sa présence.

Il vient à tes côtés,
Comme au puits de Sychar ;
Qu’importe ta piété,
Sur toi est son regard.

Et des fleuves de vie,
Tu en seras rempli ;
C’est l’œuvre de l’Esprit
Par Jésus ton ami.

Lecture : Évangile de Jean chapitre 4 versets 1 à 42

Quiconque boit de cette eau aura encore soif ;
Mais celui qui boira de l’eau que je lui donnerai
N’aura jamais soif.

0 commentaire

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message