Tu fais parler de toi,
Sur tous les continents.
Les princes et les rois,
T’attendent depuis longtemps.

On te sait très fragile,
Et souvent menacée ;
Des accords difficiles ;
Te voilà apeurée.

La guerre te contrarie,
Et modifie tous tes plans ;
Sur la terre trop de vies,
S’apparentent avec sang.

Tu restes alors cachée,
Comme au creux d’un rocher ;
Espérant, mais en vain,
Qu’on se tienne par la main.

Mais j’ai trouvé tes traces,
Dans celles de Jésus-Christ.
Là, est bien ta place,
C’est lui qui nous l’a dit.

Et comme tu viens de Dieu,
C’est la paix véritable ;
Pour chacun et pour ceux,
Qui veulent qu’elle soit durable.

Celle-ci nous est donnée,
Sans devoir l’acheter ;
À nous de la garder,
De la communiquer.

Lecture : Évangile de Jean chapitre 14 verset 27 :

Je vous laisse ma paix, je vous donne ma paix.
Je ne vous donne pas comme le monde donne.
Que votre cœur ne se trouble point, et ne s’alarme point.

0 commentaire

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message