Enfin tu arrives,
Après ces mois d’absences !
Faisant fuir le givre,
Et le froid, le silence.

Montre-nous ta beauté,
Tes habits de couleurs !
On veut te regarder,
A travers mille fleurs.

Contempler ton manteau,
Qui te donne fier allure !
Nous offrant le repos,
De ta belle parure.

Les arbres dépouillés
Par l’ancienne saison,
Retrouvent leur fierté,
Auprès de nos maisons.

Fais entendre ta voix
Par le chant des oiseaux,
Et donne leur un toit,
Dans chaque arbrisseau.

Tu allonges les jours !
Apportant la lumière
Comme un signe d’amour,
Envers toute la terre.

Lecture : Osée 7 v 3 :

Il viendra pour nous comme la pluie, comme la pluie du printemps qui arrose la terre.

0 commentaire

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message